Blog Terre de Sens

BLOGTerre de Sens

Un menu de conversation ? Une invitation à parler vrai

13 octobre 2009
Un menu de conversation ? Une invitation à parler vrai

Voilà l'idée originale qui nous a été soumise par Théodore Zeldin*, célèbre historien et écrivain anglais, lors du Forum Partage organisé à Minatec à Grenoble le 7 octobre dernier : un menu de conversation.

"Comment faire pour que le monde soit un peu plus beau et un peu moins dégoutant?" scande Théodore Zeldin, avec son délicieux accent british, installé dans un fauteuil qui semble tout droit sorti d'un salon anglais... Nous regardant attentivement il poursuit : (...) "Si les soldats américains avaient connu les Irakiens, ils n'auraient pas pu lâcher de bombes (...) Souvent nous causons des dommages par ignorance" déclare t-il. Sa solution : découvrir l'autre. "Nous avons 6 milliards d'individus à découvrir"… Utopique ? Pire simpliste me direz vous! Oui… et non. En tout cas, je suis convaincue que sa proposition contient une part de solution vers plus d'humanité. "La question qui m'intéresse" dit-il, n'est pas l'éternelle "Qui suis-je" mais bien plutôt "Qui êtes vous ?"…

Rencontrer l'autre… Le propos n'est pas nouveau. Alors que propose t-il d'original ?De briser les codes sociaux, les habitudes de conversation qui invitent à jouer un rôle, à porter un masque "politiquement correcte". Et autre originalité, Théodore Zeldin ne se contente pas de parler! Il a réussi à convaincre l'équipe organisatrice de nous faire expérimenter ce qu'il entend par là et nous propose un concept de déjeuner tout à fait unique, qu'il a déjà mis en œuvre lors du forum de Davos. Principes : lors d'un tête à tête avec un inconnu qu'il nous est expressément demandé de choisir, nous sommes invités à répondre, tour à tour, à certaines questions figurant sur le "menu de conversation". La configuration de la salle, prévue à cet effet, permet un échange confidentiel, avec des plateaux repas, des tables de 2 et un menu de conversation comme suggestion imposée!

Les échanges commencent et rapidement Théodore nous interpelle : "je vois que vous avez commencé à vous présenter de façon banale!" "Respectez la consigne et répondez aux questions !"

Première question : "Jusqu'à quel point la quête du pouvoir, de l'argent, du respect ou de tout autre chose vous a t elle motivé ?" Deuxième question : "Dans quelles parties du monde et dans quels types d'entourages vous sentez chez vous et bien?" Hmm, tout un programme…

Et voilà... Combien étions nous dans cette salle ?150, 200 personnes ?Je ne saurai dire précisément. En revanche, je peux témoigner qu'en quelques instants, j'étais absorbée par la discussion oubliant les bruits de fond ... pour me concentrer sur l'essentiel… Un échange vrai, simple, direct… qui amène à découvrir qui "est" l'autre, bien au delà de ce qu'il "fait", sans parler de ce qu'il "a" à son actif. Etre, faire ou avoir, telle est la question… Et j'imagine volontiers que du temps d'Epicure et de son Jardin, où l'on pratiquait l'art de la conversation entre amis, le menu de Théodore aurait fait fureur !

*Théodore Zeldin, auteur de L'histoire des passions françaises
est président de la fondation Oxford Muse, fondation qui a pour vocation de stimuler le courage et l'inventivité dans la vie personnelle, professionnelle, culturelle.